French English Retour Retour

Habitants Atypiques


Alexa et Irène Brunet

Ils habitent à la campagne hors des sentiers battus. Leurs convictions personnelles les ont poussés à vivre différemment loin des grandes villes. Ils se sont donc improvisés bâtisseurs en toute liberté, seuls, en famille ou en groupe. Ils veulent un habitat simple et sain, la vie au grand air, dans les arbres, sur les flots ou sous la terre. Leurs constructions dites « sauvages » sont pleines de charme et d’inventivité, elles proposent d’autres façons de penser et de vivre. La conception de leur habitat autonome fait partie d’un processus global puisqu’elle répond aux besoins du quotidien : s’alimenter, se chauffer, se vêtir, se déplacer en respectant l’environnement dans la mesure du possible. Forts de leurs convictions, pleins d’énergie et d’idées nouvelles, leur engagement passe par l’action. Respecter leurs convictions implique la transgression de la norme ; leur manière d’être citoyen et responsable, c’est de suivre les voies alternatives de l’autoconstruction et souvent de remettre en cause le fonctionnement de notre société. Original et rebelle, leur habitat leur ressemble. Ils sont avides de partager leurs expériences, et grâce à ces initiatives à l’origine isolées, des réseaux se créent, des projets innovants autour de l’habitat voient le jour en région rurale. Leurs choix nous poussent à nous interroger sur nos modes de vie actuels, et nous rappellent qu’il est possible de vivre autrement à la campagne. Par bouche à oreille, nous sommes parties à leur rencontre à travers la France pour découvrir et partager leur quotidien d’habitants-citoyens atypiques. En mélangeant instantanés et mises en scènes où les protagonistes jouent un personnage, les photographies se sont affranchies du contenu purement documentaire. De la même manière, le texte transfigure la réalité pour décrire une rencontre avec un « peuple habitant » fictif aux mœurs fantastiques. Ces portraits poétiques qui mêlent réel et imaginaire, invitent le spectateur à poser un nouveau regard sur l’habitat. (pour lire les textes cliquer sur planches contact) Irène Brunet


 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0170355

La maison du Galthazor est ventriloque. Ainsi, au bout de la rue, j’entends déjà une gaie cacophonie. Dans le vestibule, je suis abordée par une poignée de tiroirs pas très commode. Chacun me conte sa vie antérieure. L’un a autrefois fréquenté un moteur à piston ; un autre a connu un arbre moussu, un autre encore, la taule. Les histoires à tiroir se déroulent en rubans pour tomber à mes pieds. Je me retourne et me retrouve face à un canapé un brin schizophrène partagé entre ses amours ferrugineuses et son béguin pour la terre cuite. Je retourne au grand air, la tête trop en tournis de côté. Toute la famille Galthazor est là, poupe au vent, dans un dôme à l’horizon clair. Deux arrosoirs content fleurette à la pelouse. « Got mit uns ! » s’écrie l’un d’eux en se fendant la pomme. chez Claude et Véronique, atelier-maison (bois-béton, verre, ciment, métal), Wimenau, Alsace

Saverne Wimenau, France - 01/08/2008

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0170408

les galthazors: chez Claude et Véronique, atelier-maison (bois-béton, verre, ciment, métal), Wimenau, Alsace

Wimenau, France - 01/08/2008

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305047

Un Nez-Frais sur son arbre perché, décoche sa flute pour en tirer quelques notes. De l’autre côté du bois, deux Nées-Fraises s’accordent à leur guise au féminin pluriel. Elle sirotent un café. La maison empaillée qui leur tient compagnie vante leurs talents d’architaxidermiste. LA MAISON. J’ai vraiment fière allure (Elle bombe son ventre) Et quelle cheminée… UNE NEE-FRAISE. Tu l’as bien cherchée. LA MAISON (aux aguets). Ecoutez! J’entends une flûte. Le son de la flûte s’éteint, on entend plus que le bruit du lac. TOUTES TROIS (aux aguets). Ecoutez! Le bruit du lac.

Layon, France - 01/05/2010

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305044

maison en terre-paille chez les nez-frais, Anjou

Layon, France - 01/05/2010

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305045

un nez-frais sur un lac, Anjou

Layon, France - 01/05/2010

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0309275

Une fois l’an dans la montagne, l’Amazéourre et leurs chevaux fêtent le carnaval. Ce jour-là au petit matin, Amazéourres père et fille sont menés en pâture par un étalon de vénérable garot qui murmure doucement à leurs oreilles. Ils peuvent alors galoper dans les grands espaces. Lorsqu’ils ont cessé leurs cavalcades et leur jeu favori de saute-mouton, qualifé de stupidement bas par les équidés, ces derniers les emmènent par le licol retrouver leur foyer. Père et fille y sont nettoyés, brossés de la tête au pied. Quand la nuit tombe, ils grimpent dans l’herbe grasse du toit et s’en baffre tout en comptant les moutons, ce qui leur vaut encore quelques railleries des jeunes poulains. Il est vrai que s’ils comptaient leurs quatre chevaux, ils s’endormiraient bien plus trot.

Eourres, Alpes du Sud, France - 01/05/2010

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305034

Olivier, un amazeourres devant sa maison dans les Alpes

Alpes du Sud, France - 01/05/2010

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305030

maison autoconstruite chez les Amazeourres, Alpes du sud

Alpes du Sud, France - 01/05/2010

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305003

Autour du trône, le végétal s’agite, prend ses cliques et ses claques. Le jardin déborde sur la rue. C’est l’échappée belle à la marseillaise. Dans chaque pot grandit un royaume sous l’oeil protecteur du prince Germinator qui n’en manque pas, de pot. Il en a tellement qu’il en distribue à tout le voisinage. Le pot s’adopte, la rue s’adapte et la graine pousse. Bientôt, le trottoir s’embouture. La coulée de pots bleus innonde le boulevard. Au diable le gris du bitume, disparu le bleu de la marée chaussée. Place au bleu de la chaussée qui se marre.

Marseille, France - 01/05/2010

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305054

boulevard des pots bleus, Marseille

Marseille, France - 01/05/2010

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305052

Bartho, sur l’eau, petit capitaine à la toue coeur est né sur sa coque de bois, un jour de grand courant. Son père soupire. “Si le fleuve avait été plus calme ce jour là…mais avec des scies, on mettrait la Loire en bouteille.” Et pour illustrer son propos, il brandit une pleine flasque et sa pêche du jour, un poisson-scie d’au moins deux mètres. Dans la toue, la scie muse s’y cale. Petit capitaine rattrappe les notes dans son haut de forme. Lorsque le chapeau est plein, il l’enfonce sur sa tête et s’en va scier les amarres.

Behuard, vallée de la Loire, France - 01/05/2010

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305049

Toue angevine aménagée sur la Loire "à toue ou rien"

Behuard, vallée de la Loire, France - 01/05/2010

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305041

Je ne sais pas qui c’est, moi, cet hurluberlu qui se marre comme barron en foire. Il bonnimente comme il respire. Sous son crâne, des caravanes de sérail, des gitans endimanchés, des chateaux cossus, des dividendes, des diviseurs, des devises de ferrailleur. Il a fait tous les métiers du monde, et les étale sur son tapis au milieu de la marchandise. Il court partout à la fois au purgatoire des objets trouvés. Il a un penchant pour tout et tout a un penchant pour lui, même sa maison à l’en voir de plus près. L’esbrouffe et la breloque, ça fait partie du stock. Il jure au nom du pèze, du fisc et des simples d’esprit, se signe, puis crache. Amen.

Ardèche, France - 01/05/2010

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305042

Chez jules 17, ferrailleur et autoconstructeur en Ardèche

Ardèche, France - 01/05/2010

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0115513

L’Asparite vit à proximité des forêts. Il se lève à l’aube pour plonger dans les feuilles mortes. Lorsqu’il est imprégné d’humus, il se dresse et devient un arbre jusqu’en milieu d’après-midi. Puis il se peigne et rejoint la tribu autour d’un cercle. Chaque Asparite s’enrobe alors d’étoffes et d’un parfum complexe. Ensuite, il se mélange à son voisin jusqu’à ce que la tribu toute entière ne soit plus qu’un entrelacs subtil d’odeurs et de peaux mêlées. S’élève vers le ciel un étrange râle qui exprime la joie. Le râle est agrémenté de notes de musique. Lorsque le jour tombe, leur voix se perd dans un immense bâillement. C’est à ce moment que les Asparites s’endorment. Devant la maison d'Edgar en Bretagne

Bretagne, France - 04/10/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0092737

jardin collectif à la ferme-école en Bretagne

Concoret, Bretagne, France - 01/01/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0092741

maison d'Edgar en palettes et torchis (terre-paille) en Bretagne

Paimpon, Bretagne, France - 01/01/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0092736

jeune femme devant une roulotte en bois d'attelage en Bretagne

Bretagne, France - 01/01/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0222494

intérieur de maison en terre-paille à la ferme-école, Bretagne, juillet 2007

Bretagne, France - 01/07/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0092747

cuisine collective de la ferme-école, Bretagne

Bretagne, France - 01/01/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0092745

dans la forêt de Brocéliande en Bretagne

Bretagne, France - 01/01/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0143329

yourte autoconstruite en feutre en Anjou

angers, Anjou, France - 01/01/2008

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0143328

La maison du Boun est équipée d’un jardin intérieur et de toilettes sèches mobiles, pour la simple et bonne raison qu’elle migre sans prévenir. Il est arrivé que le Boun voulant sortir de chez lui tombe d’une hauteur de soixante mètres et se casse une côte qui flottait déjà. Sa maison, par facétie, s’était perchée sur le toit d’un immeuble à Stara Zagora, en Bulgarie. Il a fallu attendre plusieurs mois avant qu’elle daigne retrouver son emplacement d’origine. Depuis quelques temps, la maison du Boun est de plus en plus volage. Le Boun a effectué dernièrement un relevé des destinations prisées et reprisées par sa maison sur l’année écoulée : une base militaire sous-marine dans l’océan Pacifique, un pic de la Cordillère des Andes, un iceberg. Ne voulant plus subir les désagréments de ces voyages impromptus, le Boun préfère avoir toutes les commodités à l’intérieur de sa maison. Eric et Anne dans leur yourte en Anjou

angers, Anjou, France - 01/01/2008

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0108638

Voilà qu’au détour d’un chemin, je découvre ce petit pont suspendu derrière un camping touristique. Il me mène à ma grande surprise vers un haut-lieu rabamane. Je ne soupçonnais pas une présence rabamane ici. Mais on ne peut s’y tromper, la maison de bois en lévitation, traversée par un bouquet d’arbres et la jeune femme qui l’habite ne peuvent qu’être rabamanes. Elle passe le plus clair de son temps à arroser son jardin suspendu, et le plus sombre perchée dans sa maison de bois. Je l’observe avec plaisir. Tout en elle est racine, mais ses racines poussent vers le ciel. Flo dans son jardin dans les Cévennes

cevennes, France - 10/04/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0108598

maison dans les arbres dans les Cévennes

Cevennes Cévennes, France - 10/04/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0108640

chez Flo, maison dans les arbres dans les Cévennes

Cévennes, France - 10/04/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0108599

Une enfant à bottes jaunes sautille devant moi, je la suis jusqu’à une clairière. Emergent ça et là des Kerterres, dômes blancs si petits qu’à usage essentiellement externe. Dans l’un d’eux est assise une femme sur un drap coloré. Elle digère son repas avec malice et m’en fait le récit. Son menu se compose des quatre éléments ainsi présentés : terre glaise marbrée sur son lit de fougères, eau de pluie glacée à l’orange, feu croustillant relevé aux épices et enfin, une tasse d’air farci à l’iode de curcuma. Cela m’ouvre l’appétit et je m’invite à sa table de fougères. association les 2 mains sur la terre, kerterre, maison en terre en Bretagne

Beuzec, Bretagne, France - 10/04/2007

ne pas publier

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0092754

chez Evelyne Adam, Kerterre, igloo en terre enduit à la chaux, Bretagne

France - 01/01/2007

ne pas publier

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0092756

chez Evelyne Adam, Kerterre, igloo en terre-paille enduit à la chaux, Bretagne

beuzec, France - 01/01/2007

Ne pas publier

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0092758

chez Evelyne Adam, Kerterre, igloo en terre-paille enduit à la chaux, Bretagne

Beuzec, France - 01/01/2007

NE pas publier

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0144927

Nourrisson, il trouait ses jouets et ses couches. Puis il a appris à creuser, ce qui est plus raffiné. Il creusait tout ce qui lui tombait sous la main : les tableaux noirs de la classe et le tilleul du jardin, parfois ses oreilles ou les murs du salon. A chaque fois, il creusait et creusait jusqu’à ce qu’il ne reste plus que des lambeaux de choses. Les gens s’énervaient autour de lui et il était privé de matière. Un jour, on lui a donné une pelle et une pioche pour creuser un puits jusqu’au centre de la Terre : parce qu’il faut bien travailler, faire quelque chose d’utile, qu’il s’occupe ce garçon ! C’est à ce moment que le Tortuff s’est rebiffé : non, il a dit, je veux creuser du beau. Et il a sculpté sa maison, toute en rondeurs. Concave et convexe. De toute beauté. Comme quoi, mieux vaut être troglodyte que pas assez. Troglodyte chez David en Anjou

Saint-Georges des 7 voies, France - 01/01/2008

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0143323

David dans une niche en pierre à l'intérieur de son troglodyte en Anjou

Angers, Anjou, France - 01/01/2008

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0218785

chèvres chez David, habitat troglodyte en Anjou

Anjou, France - 01/04/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0108642

A mon arrivée, je pensais que le lieu était déserté. Les Echalas fuient les visiteurs en mal d’exotisme. Des qu’ils voient l’ombre d’un appareil photo, ils disparaissent dans la nature. Ils sont si agiles qu’ils donnent l’impression de s’être volatilisés. Il y a ensuite un très long moment de silence. C’est intimidant. Puis doucement, les Echalas descendent des hauteurs. Tout en souplesse, ils atterrissent à vos côtés comme des chats sauvages, et leur méfiance s’amenuise. Ils deviennent amis et vous adoptent ; mais peuvent soudain disparaître sans prévenir. Les Echalas domptent les lignes. Ils les tressent, les croisent, les lancent vers le ciel; toujours est-il qu’on ne sait jamais où ces lignes prennent fin. Ils les empoignent et c’est là leur moyen de s’évader facilement. Jérémie dans sa maison en construction en bois de chataîgner dans les Cévennes

Cévennes, France - 10/04/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305002

porte de l'arbre aux enfants, construction atypique dans les Cévennes, avril 2007

lozere, France - 24/04/2008

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0221916

Le Mingelais, en sa qualité d’éternel errant fureteur, revient parfois avec quelques trouvailles échevelées. Ainsi l’autre jour, un cinéma de quartier sur le déclin. Le Mingelais, entiché de cette dernière pièce rare, emporta son cinéma sous le bras. Après en avoir ôté soigneusement les 396 sièges rouge carmin à la pince à épiloguer, le cinéma devint l’écrin de toute sa collection d’escogriffe assidu, et par extension, sa maison.

Lorient, Bretagne, France - 01/04/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0221696

cinéma devenu maison d'Armelle et Philippe Pirson à Lorient, avril 2009 ancien cinéma reconvertit en maison d'habitation à Lorient

Lorient, Bretagne, France - 01/04/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305001

ancien projecteur de la salle de cinéma devenue maison d'Armelle et Philippe Pirson, Lorient, avril 2009

Lorient, France - 01/04/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0221698

ancienne salle de projection dans cinéma devenu maison d'Armelle et Philippe Pirson à Lorient, avril 2009 ancien cinéma reconvertit en maison d'habitation à Lorient

Lorient, Bretagne, France - 01/04/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0221915

ancien cinéma reconvertit en maison d'habitation à Lorient

Lorient, Bretagne, France - 01/04/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0108635

maison traversée par un frêne dans les Pyrénées

Hautes Pyrénées, France - 10/04/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0108636

Voici quelques cousins terriens des Rabamanes. L’arbre qui pourfend le toit est un gros tilleul bien planté dans le sol. Les langues de l’arbre émergent à la base de son tronc. C’est un arbre très bavard qui raconte beaucoup d’histoires drôles ou pas. J’ai eu la chance d’en entendre quelques unes. Le Palabruze à mes côtés s’est empressé d’accompagner l’arbre dans ses ritournelles grâce à un petit instrument à cordes construit de ses mains. Lorsque l’arbre est trop bavard, la femme lui coupe ses langues qui repoussent au printemps. L’arbre repart alors dans un babil hésitant qui s’affirme au fil des saisons. Lorsque je quitte cette famille de Palabruze, l’arbre me salue en hébreu. « Je suis polyglotte », me glisse-t-il fièrement à l’oreille. Yvan dans sa véranda traversée par un frêne dans les Pyrénées

Hautes-Pyrénées, France - 10/04/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0218805

Paquerette dans sa maison dont la véranda est traversée par un frêne dans les Pyrénes

Pyrénées, France - 01/04/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0221913

Entre eaux douces et aigues marines, la maison du Najas-Najas s’étale en nébuleuse sur les flots flapis lazuli. L’amphibie ambiante de la maison permet au couple Najas-Najas d’avoir à la fois la tête en l’air et les pieds sur terre tout en marchant sur l’horizon. L’escalade des éléments s’opère en toute félinité. Les Najas-Najas sont inséparables. Si l’un d’eux s’affaire au loin vers d’autres méridiens, l’autre en perd le souffle et la voile.

Port-Saint-Louis, France - 07/06/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0248477

maison sur l'eau à Port-Saint-Louis

Port-Saint-Louis, France - 07/06/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0248478

Couple de najas-Najas sur leur maison flottante

Port-Saint-Louis, France - 07/06/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0305000

Habitants d'une maison flottante à port Saint-Louis

Port-Saint-Louis, France - 06/06/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0092735

Il vit seul mais très entouré. Il se déplace en sédentaire. Le Bipinède évolue à l’aise sur ce fil tenu de l’équilibre des contraires. Le jour où je parviens à sa demeure, je me retrouve noyée dans un banc de convives errants. Les convives centripètes voguent dans le jardin, s'agitent au gré des variations thermiques. De sa cachette, le Bipinède observe le mouvement. Bientôt, la faune et la flore ne forment qu’un, et je comprends à sa béatitude que c’est à ce moment là que le Bipinède accède au point d’équilibre ultime. Sa félicité est tellement grande qu’elle se met à déborder, à faire de grandes flaques autour de lui. Il m’invite à m’y baigner. Stéphane sur le toit de son tipi en terre en Pays de Loire

Nantes, Loire-Atlantique, France - 01/01/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0115544

tipi en terre en Pays de Loire

Le Pin, Loire-Atlantique, France - 01/08/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0143512

Ma voisine, juchée sur un vélo à roulettes russes, m’entretenait de la pluie sans beau temps lorsqu’un hurluberlu laqué de près nous bouscula violemment. « C ‘est toujours comme ça, s’est t-elle exclamée avec un fort accent contrepète, à chaque fois, il nous vole quatre épingles pour se tirer avec… » Nous avons suivi du regard le fuyard qui déguerpissait avec distinction dans la steppe, jusqu’à ce qu’il s’évapore dans son smoking bleu circassien. « Bah ! il reviendra bien quand son costume sera devenu gris. Et puis il a oublié une épingle. » Laurette et Boboss à l'île d'Amour en Anjou

Angers, France - 01/01/2008

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0143303

l'île d'amour, autoconstructions autour d'une yourte, chez Laurette et Boboss, Anjou

Angers, Anjou, France - 01/01/2008

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0143511

l'île d'amour, autoconstructions autour d'une yourte, chez Laurette et Boboss, Anjou

angers, Anjou, France - 01/01/2008

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0092822

Parce qu’ils en avaient marre des empêcheurs, ils se sont mis à tourner en rond. Elle dans un sens, lui dans l’autre, le chien suivant. A présent ils ne font plus que cela. Lorsqu’ils sont essoufflés, ils pénètrent à l’intérieur de la maison qui elle, continue de tourner. Les rares fois où la maison s’est arrêtée, ils ont été pris de terribles vertiges. J’ai fait quelques tours de maison avec eux, puis les ai quitté, la conversation étant devenue impossible, n’étant jamais tous trois au même endroit. Fi du plaisir. Maison ronde en bois qui tourne à Brest

Brest, France - 01/01/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0151240

habitants d'une maison en bois qui tourne à Brest

Brest, France - 01/05/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0144929

Comme l’escargot, le Loup Rottier se déplace partout avec sa maison. Dans celle-ci, on trouve tous les menus objets qui font sa vie quotidienne : bassine en plastique, bébé, machine à laver le linge en famille. Ne pas confondre un Loup Rottier avec son cousin le Loup Routtier, qui parcourt de très grandes distances et s’arrête plus rarement. J’ai eu la chance de rencontrer cette famille au bord d’une rivière ; chance inouïe car les Loups sont aujourd’hui en voie de disparition. Rares sont ceux qui vivent encore à l’état sauvage. ancienne roulotte de cirque en Aveyron

Ste-Eulalie d'olt, France - 01/05/2006

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0218794

roulottes en bois chez les roulottiers

Sainte-Eulalie-d'Olt, France - 01/04/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0066608

Laurent et Christelle, roulottiers en Aveyron dans leur roulotte de cirque

Ste-Eulalie d'Olt, Aveyron, France - 01/05/2006

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0144925

Il accueille son prochain sans avoir peur du suivant, qu’il montre patte blanche, verte ou bigarrée. Ici chacun peut faire son trou. Un minuscule, un gargantuesque, un filandreux, un arachnéen, un coloré, un aérien. « Y a d’la place, qu’il dit, y a d’la place. » Si le Bogobal mignon vous tend une pioche, c’est qu’il vous convie à danser la cavernicole. Elle s’éxécute comme le quadrille, tête de pioche en plus. Les maisons se creusent de cette manière en hiver. En été le Bogobal mignon préfère grésiller à l'air, chanter ou jouer à cache-cache dans les sous-grottes. Habitat troglodyte en Anjou

Anjou, France - 01/12/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0218789

Manu et Zaz à la fenêtre de leur future maison, Anjou, avril 2009

Anjou, France - 02/04/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0218790

deux fillettes sur un site d'habitat troglodyte en Anjou

Anjou, France - 10/04/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0218786

habitants de troglobal, Anjou, avril 2009 habitat troglodyte creusé dans le tuffeau en Anjou

Anjou, France - 02/04/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0218788

atelier de vitrail en Anjou, avril 2009

Anjou, France - 02/04/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0143312

atelier de vitrail sur un site d'habitat troglodyte en Anjou

Anjou, France - 01/01/2008

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0066617

J’ai découvert cet Ugolito par accident en trébuchant sur sa cheminée. Elle sortait de terre parmi les racines et les champignons. La cheminée d’un Ugolito est le seul signe qui trahisse sa présence sous terre. L’Ugolito vit donc dans une grotte qu’il creuse avec une pelleteuse. Plus la machine est grosse et puissante, plus l’Ugolito affiche un rang social élevé. Dans la grotte de l’Ugolito, c’est propre. Lui-même l’est aussi. Il prend quatre douche par jour, les fesses toujours tournées en direction de l’Ouest. L’Ugolito sait apprivoiser les chèvres, les chats et les hommes grâce à son sourire. Si un Ugolito perd son sourire, il est voué à une solitude éternelle. La base de son alimentation est le sucre. Il mange des bonbons à croquer multicolores à longueur de journée. Il a ainsi développé une mâchoire spectaculaire qui permet de le reconnaître de loin. En partant, il m’offre du fromage et du pain. C’est une blague de bienvenue chez les Ugolito. intérieur de la maison de Sylvain

Cantal, France - 01/05/2006

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0218791

chez Sylvain, studio troglodyte dans le Cantal

Cantal, France - 01/05/2006

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0066604

Sylvain sous la douche au-dessus du studio stroglodyte dans le Cantal

Cantal, France - 01/05/2006

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0066615

"Venez-vous joindre à nous, nous parlons révolution chlorophylle avec mon ami".Le Rabamane sur son toit m'invite à prendre place dans une discussion animée avec un pin adolescent. Chaque famille vit avec un arbre qui pousse au milieu de la maison. L'arbre est l'antenne du Rabamane. Ses racines qui s'étalent sous terre et s'emmèlent avec des milliers d'autres lui assurent sa connexion au monde. Sa maison étant sur pilotis, le Rabamane vit au dessus du sol de raison. Jamais de mémoire d'homme un Rabamane n'a renoncé à son arbre. On ne connaît pas les conséquences que pourraient engendrer un tel acte. Chez Maxime Vasseur, maison en bois traversée par un arbre das le Gard

Gard, Cévennes, France - 01/05/2006

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0218795

Maxime et véronique effectuent un salut au soleil sur la terrasse de leur maison en bois dans le Gard

Salinelles, gard, France - 01/04/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0066613

Maxime sur le toit de sa maison en bois traversée par un arbre dans le Gard

Gard, Cévennes, France - 01/05/2006

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0264783

Alice est partie faire sa vie d’ange. Elle a laissé son jardin qui mène sa campagne entre le zinc et le béton, coincé quelque part dans Paris. Un lopin cocasse a forcément beaucoup de choses à dire. En vert et contre tous, il sème ses graines de pampa à tous vents. Il a trouvé depuis peu une maison à sa paille qui pousse là de guingois. Le thermomètre s’y bikinise, il fait bon vivre au chaud. Ca gêne les rebrousse-poêles qui veulent l’escamoter sans esclandre. Les idées poussent trop vite à leur goût dans ce terreau là.

Paris, France - 30/09/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0264781

chez Bruno, le Jardin d'Alice, Paris 18eme, "habitants atypiques", sept 2009

Paris, France - 30/09/2009

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0108597

Le territoire du Barbassioux s’étale de part et d’autre d’un chemin de crête sur les flancs d’une colline. J’y parviens après plusieurs heures de marche. Je m’affale sur cette steppe inclinée, harassée par mon long voyage. Une Barbassioux surgit de sa hutte à grands bonds et s’empresse de me remettre d’aplomb : elle cueille des herbes à ses pieds, mâche les feuilles en flegmatique, puis les applique en tas sur mon nez. Ce cataplasme verdâtre me surprend par ses effets instantanés. Je me sens ragaillardie. J’entre dans une hutte, c’est l’heure du repas. Me voyant intriguée par le contenu de la marmite, mon voisin me tend une louche, j’y trempe mes lèvres. « Soupe d’herbe à sieste, chuchote-t-il dans un souffle, à ruminer lentement ». Il s’endort déjà, assis en tailleur sur un grand tapis. Sa mâchoire s’agite encore. Je sombre à mon tour. village de yourtes en Hautes-pyrénées

Hautes-Pyrénées, France - 10/04/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0108603

mère et enfant, village de yourtes en Hautes-Pyrénées

Galez, Hautes-Pyrénées, France - 10/04/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0108620

repas dans une yourte collectivedans un village de yourtes en Hautes-Pyrénées

Galez, Pyrénées, France - 10/04/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0108605

enfant dans une yourte, village de yourtes en Hautes-Pyrénées

Galez, Hautes-Pyrénées, France - 10/04/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0108613

départ pour l'école au village de yourtes en Hautes-Pyrénées

Galez, Hautes-Pyrénées, France - 10/04/2007

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio

 

Alexa Brunet / Transit / Picturetank BRA0170363

Il y a longtemps, les Loms et leur maison (qui les suit parfois) se sont posés dans un champ. Hélas, il ne pouvaient savoir qu’il s’agissait là d’un champ magnétique, ayant l’air d’un champ si banal. Depuis ce jour, les Loms souffrent d’aimantivité. Ils ont beau vouloir se détacher l’un de l’autre en se jetant par tous les bouts en singeant la gravité, leurs efforts sont vains ; ils restent inséparables. Anne et Joseph, de la compagnie "cirque plein d'air" devant la carlotte, Picardie

Picardie, France - 01/08/2008

ok publi relatives à l'habitat, l'écologie l'environnement, et portfolio



top